Liberté d’expression et régime militaire au Sahel  Cas du Mali et du Burkina Faso

Liberté d’expression et régime militaire au Sahel  Cas du Mali et du Burkina Faso

Getting your Trinity Audio player ready...

14 janvier 2022, des milliers de manifestants ont envahi les rues de plusieurs villes du Mali, y compris la capitale Bamako pour proclamer leur soutien à la junte militaire au pouvoir depuis août 2020. L’immensité et l’enthousiasme des foules contrastaient fortement avec la foultitude de sanctions politiques et économiques que la CEDEAO venait d’infliger au pays. Quelques jours plus tard, un autre coup d’Etat intervient au Burkina Faso, et est acclamé par de nombreux manifestants qui sont sorties dans les rues du pays et sur les médias sociaux, pour manifester leur soutien aux putschistes.

Lisez le rapport complet ici

About the author

Share:

Leave your comments