Collaboration pour un activisme social efficace en Afrique de l’Ouest: Expériences, facteurs favorables et défis

Collaboration pour un activisme social efficace en Afrique de l’Ouest: Expériences, facteurs favorables et défis

Dans de nombreux pays, les organisations de la société civile (OSC) opèrent dans un espace civique qui se referme (par exemple Carothers et Brechenmacher, 2014; Hossain et al., 2018; CIVICUS, 2019a). Pour répondre aux restrictions croissantes de l’espace civique dans le monde, on observe une montée en puissance de nouvelles formes d’activisme civique et de mouvements sociaux (SM) qui se distinguent des organisations traditionnelles de justice sociale (OTJS), notamment par leur structure organisationnelle souple, leurs structures d’adhésion et leur capacité à travailler sur des problèmes locaux multiples et divers avec les nouvelles technologies (Zihnioglu, 2019:289). Malgré l’accent croissant mis sur l’importance du partenariat intersectoriel pour ouvrir l’espace civique dans des environnements restrictifs (voir, par exemple, Glasius et Ishkanian, 2015; Youngs, 2017; Silberman, 2020), les expériences et la nature de la collaboration entre les organisations traditionnelles de justice sociale, les mouvements sociaux et les activistes sociaux, les défis et les facteurs favorables associés à ces collaborations demeurent mal compris car il existe peu ou pas d’études empiriques sur le sujet.

 

 

Lire le rapport complet ici

 



Thank you for taking interest in knowledge documentation on civil society in West Africa. To support this initiative make a donation by clicking on this link.

About the author

+ posts

Share:

Leave your comments