Leadership des Jeunes et Gouvernance en Afrique de l’Ouest

Leadership des Jeunes et Gouvernance en Afrique de l’Ouest

Enfin, l’innovation sera discutée en tant qu’outil à exploiter dans l’arène politique. Il convient de souligner que l’importante population de jeunes en Afrique de l’Ouest peut soit stimuler l’innovation, la créativité et l’esprit d’entreprise, soit alimenter l’instabilité et la violence, étant confrontée à la pauvreté, aux obstacles à l’éducation, à de multiples formes de discrimination et à des perspectives et des opportunités d’emploi limitées. La manière dont les politiques, les structures et les processus sont mis en œuvre à cet égard déterminera les perspectives des générations et économies actuelles et futures.

Dans sa résolution 36/28 de 1981 (et à des fins statistiques), l’Assemblée générale des Nations Unies approuve la définition du terme “jeunes” comme des personnes âgées de 15 à 24 ans. Dans un tiers des pays, selon le PNUD (2012), l’éligibilité au parlement national commence à 25 ans ou plus et il est également courant de qualifier de “jeunes” les hommes politiques qui ont moins de 50 ans. Pourtant, pour beaucoup d’individus, atteindre 30 ans marque la fin de la jeunesse.

Le consensus général est que la jeunesse dure jusqu’à l’âge de 29 ans inclu et, par conséquent, aux fins du présent document, l’auteur – sans préjudice de toute autre définitions et nuances opérationnelles, socioculturelles, institutionnelles, économiques ou politiques du terme “jeunes”, définit ces derniers comme des personnes âgées de 15 à 30 ans.

Accéder à la publication complete ici.



Thank you for taking interest in knowledge documentation on civil society in West Africa. To support this initiative make a donation by clicking on this link.

About the author

+ posts

Share:

Leave your comments