L’Effet Catalytique des OSC sur l’Economie Nigériane

L’Effet Catalytique des OSC sur l’Economie Nigériane

Les micro, petites et moyennes entreprises (MPME) sont les principaux moteurs de la transformation socio-économique tant dans le monde industrialisé que dans les pays en développement. Selon les estimations du Conseil international des petites et moyennes entreprises (CIPME), elles représentent plus de 90 % des entreprises dans le monde, 60 % de l’emploi mondial et la moitié du produit intérieur brut (PIB) de toute économie. En Afrique subsaharienne, les micro, petites et moyennes entreprises représentent plus de 95% de l’ensemble des entreprises.

Au Nigéria, de nombreuses entreprises privées sont des MPME. Selon une enquête nationale récente du Bureau national des statistiques (NBS), le pays compte au total 41,5 millions de MPME qui fournissent un emploi à 59,6 millions de Nigérians, soit plus de 85 % de la main-d’œuvre nationale. Les citoyens, qui sont les principaux moteurs de ces MPME au bas de la pyramide économique, créent souvent ces entreprises pour survivre. L’augmentation du taux de chômage dans le pays a créé une situation d’inflation croissante et la chute des grandes entreprises. En conséquence, le nombre de personnes qui se lancent en affaires, principalement des petites et micro-entreprises comme moyen de survie, continue d’augmenter.

Accéder à la publication complete ici



Thank you for taking interest in knowledge documentation on civil society in West Africa. To support this initiative make a donation by clicking on this link.

About the author

+ posts

Share:

Leave your comments